aikido À propos | Horaires et tarifs | Professeurs | FAQ | Matériel

Tenue et matériel en aikido

Comme tous les arts martiaux, l’aikido se pratique dans une tenue appropriée. Lors de vos deux leçons d’essai, une tenue de sport telle que training et T-shirt sobres et unis sont amplement suffisants. Le dojo vous prête les armes. dans un premier temps. Après votre inscription, la tenue inhérente à la pratique de l’aikido est dans un premier temps limitée au port du keikogi, de l’obi et des zori.

Tenue d’aikido

KEIKOGI
Vêtement blanc en coton ou en lin, similaire à ceux de judo. Attention, cependant, de se méfier de deux types de keikogi : ceux de compétition de judo (trop raides) et ceux de karate (trop fragiles) sont à éviter en raison de la gêne qu’ils peuvent provoquer durant la pratique.
OBI
La ceinture. Elle retient les pans du keikogi et permet la fixation du hakama. Il s’agit du même type de ceinture que celle de judo
Toujours blanche chez les enfants et adolescents, la couleur de la ceinture varie en fonction du grade chez –14 ans. En effet, elle est blanche pour les grades kyū et noire pour les grades dan.
ZŌRI
Sandales destinées à garder les pieds propres lors des déplacements entre les vestiaires et le dojo. De simples tongs, espadrilles ou autres peuvent convenir dans un premier temps.
HAKAMA
Pantalon ample, noir ou bleu. C’est habituellement l’élément de la tenue qui manifeste le désir de s’engager sérieusement en aikido. De fait, le port de ce large pantalon n’est généralement autorisé à partir d’un certain grade (3e kyū), car son port exige de savoir se déplacer et chuter correctement.

 

 

Matériel en aikido

Très rapidement indispensables, trois armes font partie intégrante de la panoplie de l’aikidoka.
Toutes les armes sont en bois. Généralement en chêne et idéalement en chêne blanc japonais, afin d’assurer une plus grand solidité et donc sécurité possible.

Bâton mesuré du sol jusqu’à votre plexus.
Le jō permet la frappe d’estoc ou de flanc. Il permet également de projeter le partenaire.
Nous conseillons l’achat d’un jō en chêne afin qu’il puisse supporter les chocs aisément.
La légende veut que le jō ait été inventé par l’escrimeur Gonnosuke qui cherchait une arme efficace et plus longue que le sabre, mais toutefois plus courte qu’une lance.
BOKKEN (ou bokuto)
Sabre de bois, reproduisant la courbure du katana, le sabre réel. Il en existe plusieurs types, renseignez-vous auprès de votre professeur.
Pour les mêmes raisons de solidité que pour le jo, nous conseillons également l’achat d’un bokken (ou ken) en chêne.
Certains modèles présentant une gorge sont à déconseiller en raison des échardes qui y apparaissent très rapidement.
TANTŌ
Poignard en bois.
Il s’agit d’une arme blanche dont la longueur de la lame ne peut dépasser un shaku (± 30 cm).
Comme le sabre, il ne présent qu’un seul tranchant. Par contre, il peut être indifférement utilisé des deux mains.

 

Mais aussi :
Un sac pour transporter sa tenue.
Une housse pour transporter ses armes, la loi impose que les armes soient rangées dans une housse pour le transport en dehors du dojo. Cette dernière fait donc partie intégrante de la panoplie du pratiquant.

 

>> Lire aussi : « Quelles sont les pratiques des armes en aikido ? »
>> Lire aussi : « Pourquoi utiliser des armes en aikido ? »

 

 
 Accueil | Nous contacter | Aikido | Iaido | Agenda | Nouvelles | Documents | Médias & liens | Intranet | Mentions légales | Facebook